Education et la formation des orthoprothésistes

Formation à l'école de prosthétique et d'orthoptique au Cambodge. Photo: Robert Joiner.
Formation à l'école de prosthétique et d'orthoptique au Cambodge. Photo: Robert Joiner.
Anna and Adelasia Grandone, traducci√≥n espa√Īola Miguel Ortiz
10 mai 2007

Valence, France - Mars 28 - 31, 2007

La conf√©rence sur les Strat√©gies pour l'√©ducation et la formation des orthoproth√©sistes en Europe a eu lieu √† Valence fin mars pendant quatre jours. La conf√©rence - organis√©e par ISPO et INTERBOR - a rassembl√© des repr√©sentants de plusieurs institutions √©ducatives (parmi lesquelles, l'√©cole h√īte, ISTM), des entreprises et des organisations gouvernementales et internationales. Le principal int√©r√™t de cette r√©union √©tait la standardisation des comp√©tences des orthoproth√©sistes au niveau Europ√©en, en particulier l'harmonisation des curriculums scolaires et de la reconnaissance professionnelle.

A la demande de Handicap International, nous avons assist√© pour assurer l'interpr√©tation de l'anglais- langue officielle de la conf√©rence - pour un participant Roumain, M. Paul Ciobanel, directeur de l'unique √©cole pour orthoproth√©sistes en Roumanie, qui ne parlait pas anglais. Bien que nous avions fait beaucoup de recherche et un solide travail de pr√©paration, nous √©tions encore nerveuses √©tant donn√© que le domaine nous √©tait relativement inconnu et notre principale inqui√©tude √©tait de ne pas pouvoir suivre les discussions plus techniques. Heureusement, une fois sur place, nous avons d√©couvert que la plupart des pr√©sentations √©taient centr√©s sur les cadres l√©gaux et √©ducationnels et non sur les aspects techniques. Les participants √©taient sympathiques et plusieurs d'entre eux ont propos√© de nous expliquer le contexte g√©n√©ral, quelques points sp√©cifiques et de r√©pondre √† nos questions Nous avons travaill√© principalement de l'anglais vers le fran√ßais, mais on nous a occasionnellement demand√© de travailler du fran√ßais vers l'anglais pour aider quelques uns des participants qui se sentaient plus √† l'aise en fran√ßais, notamment pendant la visite guid√©e de l'ISTM.

Nous avons beaucoup apprécié l'expérience : les rencontres avec de nouvelles personnes, la découverte du travail des orthoprothésistes, et la visite de Valence. L'accueil était excellent, en particulier de la part d'Isabelle Urseau de Handicap International et de Norbert Kieffer, le directeur de l'ISTM. Nous gardons un excellent souvenir de expérience car le fait d'avoir pu autant faciliter les échanges nous a donné un réel sentiment de satisfaction et nous avons vu combien notre contribution a été appréciée.

©1998-2021 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis √† jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|